François Hollande dévoile sa feuille de route | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande dévoile
sa feuille de route
©

Projet

François Hollande dévoile sa feuille de route

Le candidat socialiste devance Nicolas Sarkozy qui doit présenter son projet ce jeudi.

François Hollande présentera officiellement sa feuille de route lors de son meeting ce mercredi soir à Rennes. Son équipe de campagne l'a toutefois dévoilé en avant-première... devançant ainsi Nicolas Sarkozy qui doit présenter son projet ce jeudi.

Le première des 35 mesures concrètes que François Hollande mettra en place s'il est élu sera la réduction de la rémunération du chef de l'Etat et des membres du gouvernement de 30%.

Son équipe de campagne explique que pendant la première année du quinquennat du candidat socialiste, "toutes les forces seront mobilisées pour redresser la France" avec "les grandes réformes de structures financières, budgétaires, sociales et de démocratisation" et parallèlement, "la réponse à un certain nombre d'urgences : pouvoir d'achat, emploi, jeunesse, logement".

Le candidat socialiste a précisé son calendrier de réformes ce matin sur RTL.

Il souhaite augmenter l'allocation de rentrée scolaire pour améliorer le pouvoir d'achat des familles. François Hollande a aussi annoncé une grande réforme après les législatives : "A partir de la fin du mois de juin, nous ferons une réforme des finances publiques, avec un rétablissement des comptes à la fin de 2017, et une réforme bancaire nécessaire."

Il a aussi défendu son projet de taxer les plus riches : "Il est légitime aussi de demander à ceux qui ont le plus de participer. Je veux m’adresser au plus grand nombre, nous allons agir vite et en cohérence. Je veux qu’il y ait des réformes rapides sur le pouvoir d’achat, mais aussi des réformes qui permettent de donner une perspective. J’ai aussi une méthode , mieux vaut respecter les partenaires, et notamment les syndicats."

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !