François Hollande à Washington : l'absence d'une Première dame met la Maison Blanche dans tous ses états | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande à Washington : l'absence d'une Première dame met la Maison Blanche dans tous ses états
©

Panique à bord

François Hollande à Washington : l'absence d'une Première dame met la Maison Blanche dans tous ses états

Le président français et Barack Obama qualifient le "partenariat toujours plus étroit" de leurs deux pays de "modèle de coopération internationale", dans une tribune commune publiée lundi.

François Hollande et Barack Obama ont signé une tribune commune publiée ce lundi, dans laquelle ils ont évoqué le "partenariat toujours plus étroit" de leurs deux pays de "modèle de coopération internationale". "Enraciné dans un amitié de plus de deux siècles, notre partenariat toujours plus étroit constitue un modèle de coopération internationale." Le texte, intitulé "Une alliance transformée", a été publié sur les sites du Monde et du Washington Post  au matin d'une visite d'État de François Hollande aux États-Unis.

Cette collaboration renouvelée entre les deux pays passe notamment par un accord ambitieux sur le climat. "Alors que nous préparons la Conférence sur le climat qui doit se tenir à Paris l'an prochain, nous continuons à appeler tous les pays à s'associer à notre recherche d'un accord mondial ambitieux et global pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre par des mesures concrètes", ont écrit Barack Obama et François Hollande.

Mais si François Hollande compte parler politique et ignorer les questions autour de sa vie privée, ses frasques amoureuses restent ce qui passionne le plus l’Amérique. "C'est étonnant, s’est amusé Peter Baker, correspondant à la Maison Blanche pour le New York Times. Il y a quelques semaines, personne ne savait qui était François Hollande. Le public américain ne le connaît que par l'affaire..."

Qui sera assis à la droite d'Obama ? Faut-il prévoir une danse, si Hollande n'a pas de partenaire ? La rupture soudaine du président de la République avec Valérie Trierweiler a mis les employés de la maison blanche dans tous leurs états. "On ne me parle que de ça", a confié un diplomate new-yorkais.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !