François Hollande : une semaine pour convaincre sur tous les fronts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
François Hollande : une semaine pour convaincre sur tous les fronts
©Reuters

Dense

François Hollande : une semaine pour convaincre sur tous les fronts

Afin d'évoquer la lutte contre le terrorisme, le président reçoit Cameron lundi et Merkel mercredi. Il est attendu mardi à Washington par Obama et jeudi à Moscou par Poutine. Plus des rendez-vous consacrés à la COP21 en fin de semaine...

Washington, Moscou, des rencontres avec David Cameron et Angela Merkel à Paris, François Hollande place un coup d'accélérateur au niveau diplomatique cette semaine. 10 jours après les attentats de Paris, le président de la République entend convaincre ses homologues de participer au combat de la France pour "détruire" l'Etat islamique.

Dans le détail, après avoir reçu lundi David Cameron, il est attendu mardi à Washington par l'Américain Barack Obama et jeudi à Moscou par le Russe Vladimir Poutine. Entre les deux, le président recevra mercredi la chancelière allemande Angela Merkel. Et ce n'est pas terminé. Vendredi 27, après l'hommage aux victimes des attentats qu'il présidera aux Invalides, François Hollande s'envolera pour une réunion du Commonwealth à Malte, où il compte convaincre notamment de l'urgence climatiques quelques pays récalcitrants, comme le Canada, à deux jours de l'ouverture près de Paris de la Conférence mondiale des Nations unies sur le climat (COP21). Un deuxième front pour le chef de l'Etat.

Dimanche, veille de l'ouverture de la conférence, il déjeunera et dînera à l'Elysée successivement avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président chinois Xi Jinping. La COP21 s'annonce comme "LE" grand rendez-vous de cette fin de mandat présidentiel. 138 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus et des décisions fortes sur le climat sont espérées.

François Hollande se transformera donc en "omni-président" cette semaine. "Ce sera une semaine particulièrement intense avec une grande concentration de rendez-vous internationaux", souligne son entourage. A noter aussi que les élections régionales approchent. Bref, l'agenda du président est bien rempli.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !