François Hollande : "Je suis là parce que le chômage ne part pas en vacances" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande : "Je suis là parce que le chômage ne part pas en vacances"
©

De l'avant

François Hollande : "Je suis là parce que le chômage ne part pas en vacances"

Accompagné de Michel Sapin, le président participera ce mardi après-midi à une table ronde avec une dizaine de jeunes ayant bénéficié d'un emploi d'avenir.

François Hollande poursuit sa tournée d'été. Ce n'est pas sur les plages mais dans l'ouest de la France que le président a décidé de se produire durant les vacances. "Il est important qu'il se montre et que les Français voient qu'il est proche d'eux et de leurs préoccupations" indique un de ses conseillers. Alors le chef de l'Etat sillonne les régions pour rassurer et expliquer sa méthode.

Ce mardi, il était en visite à La Roche-sur-Yon en Vendée. Pour ce nouveau déplacement, le thème était l'emploi. Le chef de l'Etat a donc entamé sa visite du jour par une agence de Pôle Emploi ayant signé une convention avec la chaîne de restauration rapide KFC pour l'emploi de chômeurs de longue durée. "Je suis là parce que le chômage ne part pas en vacances", a-t-il déclaré.

Il a également remercié les employés de Pôle Emploi qui font leur travail "avec beaucoup de soin", "d'humanité" dans des situations "parfois difficiles". "Ce ne sont pas les salariés de Pôle Emploi qui sont responsables de la politique économique du pays, ce sont les politiques", a-t-il dit. Le chef de l'Etat a ensuite enchaîné sur la visite d'une mission locale pour l'emploi : "Au delà des chiffres, des statistiques, il y a des réalités différentes, et c'est pour voir ces réalités que nous sommes réunis aujourd'hui".

La réalité l'attendait au bas des marches où une quinquagénaire au chômage depuis plus d'un an a interpellé le président : "que pouvez-vous faire pour des gens comme moi ?". "Si on est là c'est pour essayer de trouver des solutions", a-t-il répondu. François Hollande a aussi annoncé que 45 686 emplois d'avenir étaient déjà mis en place et réaffirmé "l'objectif des 100 000" pour la fin de l'année.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !