François Hollande : 80% des Français estiment qu'il n'est pas un bon président | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande : 80% des Français estiment qu'il n'est pas un bon président
©

Opinions

François Hollande : 80% des Français estiment qu'il n'est pas un bon président

D'après ce même sondage, 61% des Français pensent que Manuel Valls n'est pas non plus un bon Premier ministre. Alain Juppé est la personnalité politique qui suscite le moins de rejet.

Décidemment, la cote de popularité de l’exécutif n’en finit plus de chuter. Selon un baromètre Odoxa pour L’Express, la Presse quotidienne régionale et France Inter diffusé ce mardi 21 octobre, huit Français sur dix (80%) estiment que François Hollande n’est pas un bon président de la République et plus de six sur dix que Manuel Valls n’est pas un bon Premier ministre. Alors que la quasi-totalité (98%) des sympathisants de droite a un jugement négatif sur l’action de François Hollande, ceux de gauche sont divisés (51% de négatif, 49% de positif). Quant à Manuel Valls, 61% des Français pensent qu’il n’est pas un bon Premier ministre, 37% estiment le contraire et 2% ne se prononcent pas. Si 79% des sympathisants de droite ont une mauvais opinion de lui, c’est le cas de seulement 40% des sympathisants de gauche.

Au palmarès des personnalités politiques les plus populaires, Alain Juppé arrive en tête avec un total de 44% (14% des Français le soutiennent et 30% le trouvent sympathique). Le maire de Bordeaux devance Nicolas Sarkozy (35 %, dont 14 % de soutien), François Bayrou (35 %, dont 6 % de soutien), Marine Le Pen (31 %, dont 16 % de soutien) et Najat Vallaud-Belkacem (31 %, dont 8 % de soutien). L’UMP Xavier Bertrand et l’écologiste Cécile Duflot arrivent ex aequo à la dernière place du classement (15% d’adhésion). A gauche, Martine Aubry remporte la première place du classement (60% d’adhésion), devant Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Royal. A droite, c’est Nicolas Sarkozy qui gagne (65%), devant Marine Le Pen et Alain Juppé.  En revanche, au palmarès du rejet, c’est Marine Le Pen qui l’emporte (51%), devant Christiane Taubira, Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon et Cécile Duflot. Alain Juppé, quant à lui, peut se targuer d'être la personnalité politique qui suscite le moins de rejet chez les Français (20%). 

Enfin, 49% des sondés disent se préoccuper de l’identité du futur président de l’UMP. Parmi eux, ils sont 55% à souhaiter la victoire de Nicolas Sarkozy, 36% celle Bruno Le Maire et 7% celle Hervé Mariton. Et si l'on en croit les intentions de vote des Français qui comptent participer à la primaire UMP, Nicolas Sarkozy arriverait en tête (42 % pour l'ensemble des sondés pensant participer, 52 % pour les sympathisants UMP), devant Alain Juppé (30 % et 29 %).

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !