François Fillon veut relancer l'emploi des jeunes en s’inspirant du modèle allemand sur l'apprentissage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon veut relancer l'emploi des jeunes en s’inspirant du modèle allemand sur l'apprentissage
©Reuters

German style

François Fillon veut relancer l'emploi des jeunes en s’inspirant du modèle allemand sur l'apprentissage

L'ancien Premier ministre veut notamment développer l’alternance et l'apprentissage et supprimer les contrats aidés.

Il souhaite une "révolution culturelle". L'ancien Premier ministre François Fillon veut enrayer la montée du chômage des jeunes en développant l'alternance. "Le chômage massif des jeunes est socialement inacceptable", fustige le député de la 2e circonscription de Paris. "140 000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans diplôme ni qualification, et un jeune sur quatre est au chômage", constate François Fillon dans un dossier recensant plusieurs de ses propositions et distribué à des journalistes mardi.

Celui qui devrait candidater à la primaire prend ainsi exemple sur l'Allemagne, pays qui comptait 8% de chômeurs chez les moins de 25 ans (contre 23% en France) et ou deux fois et de mi plus de jeunes sont en apprentissage. "C'est la clé de la réussite allemande", martèle François Fillon, qui souhaite changer "de modèle" et "mettre fin à la culture du diplôme".

Dans le viseur de François Fillon, les contrats aidés, qualifiés de "gaspillage" et de "gabegies". L'ancien chef du gouvernement sous le quinquennat Sarkozy souhaite les abroger afin de financer des contrats zéro charges, qui exonèrent les entreprises qui font de l'alternance de toutes changes sociales. Si c'est lui a mis en place les contrats aidées à Matignon, il a indiqué aux Echosqu'il fallait "savoir analyser les erreurs du passé pour ne pas les refaire".

Annoncée comme une mesure révolutionnaire selon son entourage, l'ancien Premier ministre plaide également pour "généraliser l'apprentissage dans l'enseignement professionnel" et "confier aux régions la totalité de l'enseignement professionnel".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !