France-Maroc : rétablissement de la coopération judiciaire après quasi un an de suspension | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
France-Maroc : rétablissement de la coopération judiciaire après quasi un an de suspension
©

Retour

France-Maroc : rétablissement de la coopération judiciaire après quasi un an de suspension

De fortes tensions diplomatiques étaient apparues entre les 2 pays après le dépôt de plainte de la France visant le patron du renseignement marocain.

"Les deux ministres ont trouvé un accord sur un texte amendant la convention d'entraide judiciaire franco-marocaine permettant de favoriser, durablement, une coopération plus efficace entre les autorités judiciaires des deux pays et de renforcer les échanges d'informations, dans le plein respect de leur législation, de leurs institutions judiciaires et de leurs engagements internationaux". Le communiqué a été signé de la France et du Maroc ce samedi. 

Christiane Taubira et son homologue marocain Mustapha Ramid ont décidé "du rétablissement immédiat de la coopération judiciaire et juridique entre la France et le Maroc ainsi que du retour des magistrats de liaison" est-il encore écrit dans le communiqué. Après une suspension de près d'un an, les deux pays vont donc retravailler ensemble. Une décision prise sur fonds de problèmes terroristes.

De fortes tensions diplomatiques étaient apparues entre les 2 pays après le dépôt de plainte de la France visant le patron du renseignement marocain. La plainte avait été déposée pour "torture" et "complicité de torture".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !