France-Angleterre : 1-1, les Bleus en mode diesel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
France-Angleterre : 1-1, les Bleus en mode diesel
©

Football

France-Angleterre : 1-1, les Bleus en mode diesel

Premier match de l'Euro 2012 pour les Bleus. Après une première mi-temps poussive, l'équipe de France a pris l'ascendant en seconde période sans réussir à finaliser.

Le premier match des Bleus lors de l'Euro 2012, contre l'Angleterre, s'est soldé par un match nul, 1-1. La rencontre avait mal débuté pour les Bleus, qui ont encaissé un but dès la 30e minute, sur une de Lescott. Neuf minutes plus tard, Nasri a égalisé d'une puissante frappe du droit.

A la mi-temps, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur un score de parité, 1-1, qui n'a pas changé ensuite. L'équipe de France s'est pourtant révélée plus combative en seconde période, mais n'a pas réussit à pousser le ballon au fond des filets une seconde fois.

Pour leur entrée dans l' 2012, les Bleus affrontaient l'Angleterre depuis 18 heures dans la Donbass Arena de Donetsk (Ukraine), deux ans après le fiasco du Mondial. Invaincus depuis 21 matchs, les hommes de voulaient poursuivre un peu plus la série en entrant de la meilleure manière possible dans la compétition.

"Si les Anglais nous attendent, vous voulez qu’on les attende aussi ? Ça fera un beau 0-0 ou un 1-0 s’il y a un coup de pied arrêté. On va jouer notre jeu. J’espère juste que l’équipe qui jouera gagnera", avait expliqué le sélectionneur avant le match. Mais sa détermination n'a pas suffit.

Ce lundi, à 20h45, suivra le match Suède-Ukraine. L'Ukraine qui sera d'ailleurs le prochain adversaire des Bleus lors de cet Euro, ce vendredi à 18h.

Philippe David expliquait plus tôt sur Atlantico : Euro 2012, France / Angleterre : pourquoi le "French flair" pourrait bien avoir la peau du "fighting spirit"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !