Le FN estime manquer de temps de parole | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le FN estime manquer
de temps de parole
©

Bla-bla

Le FN estime manquer de temps de parole

Le parti a écrit à TF1 et France Télévisions pour protester, sur la base de chiffres du CSA.

C’est "une disparité dans le traitement des trois candidats, qui ont aujourd’hui la plus grande audience parmi nos concitoyens" qui "est contraire à la loi", dénonce Bruno Bilde le directeur de la communication de la campagne de Marine Le Pen dans un courrier à Nonce Paolini, le PDG de TF1 et Rémi Pflimlin, le patron de France Télévisions. Le parti d’extrême-droite s’appuie sur les derniers chiffres du CSA, qui révèlent effectivement des différences entre le temps de parole Marine Le Pen d'un côté, et de l'autre, ceux de Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Sur TF1, la candidate du Front national obtient 4,2% du temps de parole politique, loin derrière le chef de l’Etat (29,7%) et François Hollande (24,4%). Sur France 2, le CSA estime que François Hollande et le PS bénéficient de 39% du temps de parole, et que Nicolas Sarkozy et ses soutiens s’arrogent 22,9% du temps d’antenne politique. Or, le FN et Marine Le Pen n’obtiennent eux que 2,6% du temps de parole. Ce n’est guère plus équitable sur France 3 (7,8%), France 5 (0,1%), France Ô (5,7%).

"Comme le précise le CSA, les chaînes ont jusqu'au 19 mars pour respecter l'équité. J'espère que d'ici cette date l'équilibre sera non seulement rétabli, mais aussi rattrapé entre Marine Le Pen et les autres candidats", note Bruno Bilde, qui demande en outre de "ne pas oublier que Marine Le Pen est entourée d’une équipe de campagne, de sept porte-parole".

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !