FN : Jean-Marie Le Pen renonce à se présenter aux régionales, Marion Maréchal-Le Pen et Bruno Gollnisch entrent dans la course | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
FN : Jean-Marie Le Pen  renonce à se présenter aux régionales, Marion Maréchal-Le Pen et Bruno Gollnisch entrent dans la course
©Reuters

Vers la fin du conflit au FN

FN : Jean-Marie Le Pen renonce à se présenter aux régionales, Marion Maréchal-Le Pen et Bruno Gollnisch entrent dans la course

Le président d'honneur du FN a confirmé ce lundi midi dans un communiqué qu'il n'était pas candidat aux régionales et a appelé à soutenir sa petite-fille.

Jean-Marie Le Pen renonce finalement. Alors qu'il annonçait ce lundi au Figaro magazine qu'il ne serait pas candidat aux régionales en Paca, il a confirmé cette intention dans un communiqué officiel publié vers 12h00. "J'ai décidé de ne pas être candidat (...) Je ne ferai rien qui puisse compromettre la fragile espérance de survie de la France que représente le Front National avec ses forces et ses faiblesses" indique le texte. 

L'homme politique de 86 ans avait expliqué au Journal du Dimanche ce week-end qu'il avait trouvé sa remplaçante pour les régionales. Et, sans surprise, il s'agit de sa petite-fille, restée muette depuis le début de l'affaire. "Si je n’étais pas candidat, je ne vois que Marion. Il n’y a aucune autre personnalité qui ait autant de notoriété et de particularité au sein du Front national pour cette région". Une préférence qu'il réitère dans son texte de ce lundi en demandant "dans l’intérêt supérieur de la France, de soutenir la candidature de Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse". 

Marine Le Pen avait été claire mercredi en annonçant dans un communiqué qu'elle "s'opposerai(t)" au sein des instances internes du parti à la candidature de Jean-Marie Le Pen aux régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Par ailleurs, ce lundi après l'annonce du retrait de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch a affirmé vouloir aussi être le candidat du Front national aux régionales en Paca. "Je prends acte du retrait annoncé par Jean-Marie Le Pen de sa candidature à la présidence de la Région Provence-Alpes Côte d'Azur (Paca). Dans ces conditions, j'envisage de présenter ma candidature à cette fonction, et donc à l'investiture de la présidente et du Bureau Politique du Front National réuni ce 17 avril" a-t-il indiqué. Dans son communiqué, Jean-Marie Le Pen lui demande de se retirer au profit de Marion Maréchal-Le Pen.

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !