Florian Philippot : "le retour de Nicolas Sarkozy est un fiasco total" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Florian Philippot tacle Nicolas Sarkozy
Florian Philippot tacle Nicolas Sarkozy
©Reuters

Valet de pique

Florian Philippot : "le retour de Nicolas Sarkozy est un fiasco total"

Sur France Info ce mardi matin, l'eurodéputé a critiqué le gouvernement et la politique économique menée. Pour lui, Michel Sapin et Emmanuel Macron sont allés "s'agenouiller" à Berlin.

Florian Philippot était sur France Info ce mardi matin. Pour lui, le FN ne prône pas "le repli sur soi" mais le "patriotisme économique". "Le FN veut que la France puisse se battre dans la mondidalisation et qu'on lutte contre la délocalisation" a t-il ajouté avant de répondre à d'autres questions d'actualité.

Sapin, Macron à Berlin

"Ils se parlent beaucop de longtemps. Nos ministres sont allés s'agenouillés à Berlin. On a demandé de faire 50 milliards d'investissement à l'Allemagne et nous on doit faire 50 milliards d'économie. On ne réfléchit pas pour la France. On ne peut pas continuer à faire l'Union européenne au profit de l'Allemagne. La France doit agir pour elle et ne doit pas faire l'austérité à tout-va. C'est un marché de dupes. Les politiques doivent penser aux intérêts français".

La modulation des allocations familiales

"C'est une des mesures annoncées et c'est encore un renformcement de l'austérité. On n'est plus maître de notre budget, on doit donner des gages et c'est cela le coup de rabot sur les allocations familiales. Les allocations familiales stimulent la natalité française. On va casser ce principe d'universalité. Les allocations familiales ne vont pas profiter aux plus pauvres. Les socialistes gérent la pénurie. Si le FN était au pouvoir, on ferait de vraies réformes. Il faut mettre en place la priorité nationale. L'argent des Français ne doit pas être gaspillé".

Jean-Marie Le Pen et ses sorties polémiques

"On est en 2014. La vie politique française fait des retours en arrière qui ne servent pas le débat (...) Il n'y a pas de problème Jean-Marie Le Pen. Il y aurait de l'ennui chez les médias s'il n'existait pas. Je me passe des polémiques, on perd son temps et les Français attendent autre chose. La présidente, c'est Marine Le Pen et elle mettra les points sur les i si nécessaire. (...) On ne s'interdit pas d'ouvrir le dossier du changement de nom. Il y aura une question pour savoir s'il faut changer de nom ou pas".

Le retour de Nicolas Sarkozy

"C'est un fiasco total. Il n'y a plus personne pour venir le voir lors de ses meetings. Il n'a rien de nouveau à dire aux Français. Le prestidigitateur ne peut pas refaire les mêmes tours qu'en 2007. Il inflige à la France son retour. Il faut se tourner vers l'avenir. Je suis pour le renouvellement des hommes et des idées".

lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !