Florian Philippot : "La montée de l'antisémitisme est liée à la montée de l'islamisme en France" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Florian Philippot.
Florian Philippot.
©Capture

Point de vue

Florian Philippot : "La montée de l'antisémitisme est liée à la montée de l'islamisme en France"

Le vice-président du FN était l'invité de RTL ce mardi. Il en a profité pour revenir sur les propos de Roger Cukierman, président du Crif.

Crif et les propos de Roger Cukierman

"Le matin il dit que Marine Le Pen et respectable puis il ne le redit plus après. Je pense qu'il s'est fait remonter les bretelles. (...) La montée de l'antisémitisme, elle est liée à la montée de l'islamisme en France. Le Front national, c'est l'antidote de ce problème. Charlie Hebdo ça existe, Mohamed Merah ça existe. Le FN a la solution. Marine Le Pen a été la première à souligner des problèmes et elle s'est fait taper sur les doigts. Elle a dit qu'il fallait arrêter les prières de rues. (...)"

"J'ai vu la profanation de Sarre-Union qui a été faite par des jeunes de l'extrême-gauche. Nous, nous sommes patriotes. Que ceux qui portent des accusations sur le FN, balaient devant leur porte. Que Mr Hollande demande à Mr Cambadélis et à Mr Mélenchon de se désserer les liens avec l'extrême-gauche". 

La situation de la France

"On va de polémique artificielle en polémique artificielle. On parle peu des vrais problèmes des Français, du chômage, du pouvoir d'achat. Il faut arrêter d'avoir la haine contre les électeurs et le Front national. Et il faut enfin s'intéresser aux difficultés rencontrées par les Français".

La lutte contre le djihadisme

"Il faut réarmer la France et notamment le renseignemenent. Il faut recréer des frontières et changer de politique étrangère. (...) Sur les 6 djihadistes privés de leur passeport pendant 6 mois, j'aimerais savoir s'ils sont double-nationaux. S'ils sont Français, on peut faire autre chose, ce n'est pas suffsant. Il faut aller plus loin. S'ils ne sont pas que Français mais double-nationaux, il faut les déchoir de la nationalité française et qu'ils aillent faire leur mal ailleurs".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !