Flambée du prix du carburant : Jean Castex annonce le relèvement de 10% du barème de l'indemnité kilométrique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
©THOMAS SAMSON / AFP

Pouvoir d’achat

Flambée du prix du carburant : Jean Castex annonce le relèvement de 10% du barème de l'indemnité kilométrique

Bercy plaidait pour cette mesure en faveur des travailleurs qui prennent leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Près de 2,5 millions de Français qui déclarent des frais professionnels réels dans leur déclaration de revenus pourront donc déclarer davantage de frais de carburant.

Le Premier ministre Jean Castex a officialisé le rehaussement du barème d'indemnité kilométrique, ce mardi 25 janvier, selon des informations du Figaro. Cette mesure était envisagée depuis plusieurs jours par Bercy. Le barème permettant de calculer l'indemnité kilométrique pour les ménages imposés déclarant leurs frais professionnels va donc être « réhaussé de 10% », afin de faire face à la hausse des prix du carburant, selon les précisions de Jean Castex.

Ce relèvement devrait être officialisé « dès cette semaine » par un arrêté, a indiqué le Premier ministre lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Sur son compte Twitter, Jean Castex a publié le message suivant :

« J'ai demandé à Bruno Le Maire de modifier, dès cette semaine, le barème kilométrique. Il sera réhaussé de 10 % pour mieux tenir compte de l'augmentation des prix. L'effet sera rapide et direct, dès la déclaration des revenus de 2021 ou des bénéfices de l'année dernière ».

Les 2,5 millions de Français qui déclarent des frais professionnels réels dans leur déclaration de revenus pourront donc déclarer davantage de frais de carburant.

Grâce à cette déduction fiscale plus importante, les Français concernés paieront ainsi moins d'impôts en compensation de la hausse du prix du carburant.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !