Fin des intempéries, après le déluge, l'heure est au nettoyage dans le Sud-Est | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Intempérie dans le Gard et le sud de la France
Intempérie dans le Gard et le sud de la France
©Twitter

Gros travaux

Fin des intempéries, après le déluge, l'heure est au nettoyage dans le Sud-Est

Météo France a levé ce lundi matin les alertes orange concernant le sud de la France.

Ce lundi, Météo France n'a pas reconduit la vigilance orange orages et pluie-inondation lors de son bulletin de 6h. Les orages se propageront dans la journée des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence vers l'ouest de la France. Cependant, leur intensité ne devrait n'être en rien comparable a ce qu'elle a pu être ce week-end.

Dans le sud de la France, les précipitations ont été très importantes depuis dimanche 18h. Par exemple, on a relevé 138 mm dans une commune du Gard et 208 mm de pluie dans une commune de l'Ardèche… Dans la nuit de dimanche à lundi, les sapeurs-pompiers du Gard ont effectué quelques 172 interventions, ils ont par exemple sauvé un couple d'octogénaires dont la voiture était prise dans les eaux. Toujours dans le secteur, plusieurs lignes de téléphones demeurent coupées. Dans le village de Molières-sur-Cèze, encore dans le Gard, c'est la boue qui menace les habitations, alors qu'une partie du village s'est trouvée recouverte d'une couche de 10cm.

Les intempéries n'ont fait aucune victime, mais les détériorations ont été nombreuses. Le temps n'étant plus menaçant, le grand nettoyage va pouvoir commencer dans le sud-ouest. Un pan de l'A75 a, entre autre, été complétement détruit. Un trou de 8 mètres sur 10 s'étend sur la trois voix, sa remise en état prendra donc plusieurs semaines. 

Lu sur le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !