Fifa : Michel Platini et Sepp Blatter suspendus huit ans, ils font appel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Michel Platini était absent de l'audience.
Michel Platini était absent de l'audience.
©

Exit

Fifa : Michel Platini et Sepp Blatter suspendus huit ans, ils font appel

Les juges de la commission d'éthique ont estimé que le versement de Blatter à Platini de reposait sur aucune base légale.

La sentence est tombée. Michel Platini, président de l'UEFA, et Sepp Blatter, président de la Fifa, ont été suspendus 8 ans ce lundi de toute activité liée au football. La procédure disciplinaire concerne un versement de 1,8 millions d'euros en 2011 effectué par Blatter à Platini. L'ancien international français conteste les accusations de corruption et affirme qu'il s'agit d'un reliquat de salaire basé sur un contrat oral.

Si la chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fifa n'a pas retenu les charges de corruption, elle estime que ce versement n'a "pas de base légale". Elle reproche à Blatter son incapacité à fournir un document légal et juge "non convainquant" l'accord oral brandi par les deux hommes. La Commission leur reproche un manque d'éthique et de ne pas avoir privilégié les intérêts de la Fifa. Blatter a aussi écopé d'une amende de 50 000 francs suisses soit 46 000 euros.

Les juges considèrent que Platini est dans une situation de "conflit d'intérêt" et lui reprochent de ne pas avoir agi "avec une intégrité et une crédibilité complètes". Il écope quant à lui d'une amende de 80 000 francs suisses soit 74 000 euros.

L'ancien Stéphanois était par ailleurs absent de l'audience s'estimant "déjà jugé, déjà condamné". Référence aux propos tenus par Andreas Bantel, porte-parole de la chambre d'instruction de la commission d'éthique, dans le journal "L'Equipe". L'homme avait affirmé le 11décembre : "Platini va sûrement être suspendu plusieurs années."

A l'issue du procès, Platini a dénoncé "une mascarade" destinée à le "salir". Blatter, quant à lui, se sent "trahi". Les deux hommes vont faire appel.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !