Fichier TES : Bernard Cazeneuve balaye les critiques et les "polémiques inutiles" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Fichier TES : Bernard Cazeneuve balaye les critiques et les "polémiques inutiles"
©Europe 1

Ripostes

Fichier TES : Bernard Cazeneuve balaye les critiques et les "polémiques inutiles"

La secrétaire d'Etat au Numérique et le Conseil national du numérique ont pointé du doigt ce décret controversé, publié le 30 octobre.

La polémique enfle doucement au gouvernement après l'instauration d'un "mégafichier" biométrique, véritable annuaire des 60 millions de Français. Après la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, c'est le Conseil national du numérique qui s'est alarmé dans un communiqué de "l’absence de toute concertation préalable à la publication de ce décret" et du risque de "dérives aussi probables qu’inacceptables."

Bernard Cazeneuve est donc monté au créneau pour défendre le texte. "Je ne veux pas entrer dans des polémiques inutiles" a-t-il tranché dans une lettre ouverte, affirmant que la création de ce fichier avait été faite "dans la transparence". Il souligne par ailleurs que "tous les ministres" ont été consultés avant cette décision. "Il y a eu débat" tranche-t-il. Le ministre a reçu le soutien de plusieurs élus de gauche comme de droite. "Le fichier mis en place par Bernard Cazeneuve respecte les orientations et les recommandations faites par le Conseil constitutionnel. Ce qui inquiète tout le monde, c’est qu’il puisse y avoir des utilisations qui ne sont aujourd’hui pas prévues" résume ainsi sur FranceInfo l'ancien ministre François Rebsamen. De son côté, François Fillon a aussi soutenu le projet.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !