Plus de 750 banques américaines pourraient fermer dans les deux ans à venir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Plus de 750 banques américaines pourraient fermer dans les deux ans à venir
©

Au secours !

Plus de 750 banques américaines pourraient fermer dans les deux ans à venir

Selon une étude du cabinet Invictus, cette situation serait due à la faiblesse de la reprise et pourrait avoir de graves conséquences.

Malgré la baisse, l'an dernier, des faillites bancaires aux Etats-Unis, au moins 758 établissements de crédit sont menacés de défaillance dans les deux ans à venir, selon une analyse de Invictus Consulting Group.

Basée sur les données accessibles publiquement à propos des banques pour le troisième trimestre 2011, l'étude d'Invictus stipule que cette situation est principalement due à la faiblesse de la reprise, car celle-ci pourrait déclencher une seconde vague de défaut de paiement. Les banques étudiées ont des actifs totaux de l'ordre de  440 milliards de dollars, soit environ 580 millions de dollars en moyenne. Au cours des trois dernières années, 389 banques et caisses d'épargne ont fait faillite, y compris 90 en 2011, selon les chiffres FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation).

"Alors que toute possibilité de défaillance d'une banque est grave, ce qui rend cette situation encore plus désastreuse est que la disparition de l'une de ces banques porterait atteinte à leurs communautés locales, spécialement les petits patrons et ceux qui cherchent à acheter ou à améliorer leurs maisons", a déclaré Kamal Mustafa, président et chef de la direction d'Invictus. "Le problème est aggravé par le fait que les grandes banques nationales ont commencé à fermer leurs branches plus petites, de sorte que ces communautés disposent d'encore moins de ressources de prêt."

L'état de la Floride a le plus grand nombre (72) et la plus forte proportion (31%) de banques vulnérables parmi ses institutions. Les 72 ont  en moyenne des actifs de 539 millions de dollars chacune et représentent près de 25% des actifs bancaires totaux de la Floride (158 milliards de dollars). Les autres Etats avec le plus grand nombre de banques vulnérables sont l'Illinois (69), la Géorgie (66), le Minnesota (37), le Missouri (33) et le Tennessee (31). Les seuls États qui n'ont pas de banques mal notées par Invictus sont l'Alaska, Hawaï, le New Hampshire et le Dakota du Sud.

Lu sur Business Wire

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !