Faute de respect des règles, la mairie de Paris envisage la suppression totale des trottinettes électriques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Trottinettes électriques
Trottinettes électriques
©KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Excès

Faute de respect des règles, la mairie de Paris envisage la suppression totale des trottinettes électriques

Les 3 opérateurs privés ont été convoqués après la mort d'un Italienne de 31, renversée par 2 infirmières montées sur le même engin

La mairie de Paris a menacé mardi les trois opérateurs privés de trottinettes électriques en libre-service opérant dans la capitale de ne pas renouveler leur contrat s’ils ne font pas des progrès en matière de respects des règles note Le Parisien.

 Soit il y a une amélioration significative de la situation et les trottinettes trouvent leur place dans l’espace public sans provoquer de trouble, de danger supplémentaire, notamment pour les piétons, soit nous envisageons la suppression totale des trottinettes » électriques en libre-service à échéance du contrat en octobre 2022, a expliqué David Belliard, l’adjoint (EELV) de la maire PS cité par Le Parisien.

Lime, Dott et Tier, les trois opérateurs privés choisis en juillet 2020 pour un contrat de 2 ans avec 5 000 véhicules chacun, ont été convoquésaprès la mort d’une Italienne.

Interdire ces flottes privées, « il y a des villes qui l’ont fait, en banlieue, à l’international », rappelle l’élu vert citant New York, et Barcelone, mais aussi Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !