Famine : l'ONU évoque un risque de décès "massifs" en Afrique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Famine : l'ONU évoque un risque de décès "massifs" en Afrique
©Reuters

Urgence

Famine : l'ONU évoque un risque de décès "massifs" en Afrique

"Il faut éviter à tout prix que cela se répète", a déclaré le porte-parole du HCR, déplorant que cette crise humanitaire semble devenir "inévitable" alors qu'elle "aurait pu être évitée".

À l'occasion d'une conférence de presse à Genève mardi 11 avril, le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a évoqué le risque d'un nombre de morts "massif" provoqué par la famine dans la Corne de l'Afrique, au Nigeria et au Yémen, alors que la sécheresse touche une large partie du continent africain.

"Le risque d'un nombre de morts massif provoqué par la famine parmi les populations de la Corne de l'Afrique, du Yémen et du Nigeria s'accroît", a déclaré Adrian Edwards, un porte-parole du HCR. 

Le Haut commissariat redoute que la situation ne soit encore plus grave que celle de 2011, quand la famine avait tué plus de 260 000 personnes dans la Corne de l'Afrique, dont plus de 50% étaient des enfants âgés de moins de 5 ans? 

"Il faut éviter à tout prix que cela se répète", a déclaré le porte-parole du HCR, déplorant que cette crise humanitaire semble devenir "inévitable" alors qu'elle "aurait pu être évitée".

>>>> À lire aussi : Et si le big data était l'arme capable de sauver la planète de la famine ?

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !