Facebook a aspiré par "erreur" des millions d'adresses mail sans autorisation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Facebook a aspiré par "erreur" des millions d'adresses mail sans autorisation
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Nouveau scandale

Facebook a aspiré par "erreur" des millions d'adresses mail sans autorisation

Le réseau social assure n'avoir jamais eu accès au contenu des courriels.

Selon Business Insider, Facebook a importé "par erreur" environ 1,5 million de carnets d'adresses de ses utilisateurs sans leur consentement. Un internaute avait remarqué début avril que Facebook demandait le mot de passe du compte mail des nouveaux inscrits sur le réseau social, puis une fenêtre s’ouvrait et indiquait que les contacts étaient en cours d’importation.  

"Ces contacts n’ont été partagés avec personne"

Mercredi 17 avril, le réseau social a reconnu auprès de Business Insider avoir aspiré des millions d'adresses mail sans autorisation. Soucieux de faire amende honorable et de redorer son image, écornée après le scandale Cambridge Analytica, il a affirmé n'avoir jamais accédé au contenu des courriels de ses utilisateurs : " Ces contacts n’ont été partagés avec personne. Nous les supprimons".

"Depuis le mois dernier, nous avons cessé d’offrir la vérification du mot de passe par e-mail comme option pour les personnes qui vérifient leur compte lorsqu’elles s’inscrivent pour la première fois sur Facebook", a également assuré Facebook, ajoutant avoir "corrigé le problème sous-jacent",

Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !