Facebook : Mark Zuckerberg va reverser 99% de sa fortune à sa nouvelle fondation caritative | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Facebook : Mark Zuckerberg va reverser 99% de sa fortune à sa nouvelle fondation caritative
©Reuters

Philanthrope

Facebook : Mark Zuckerberg va reverser 99% de sa fortune à sa nouvelle fondation caritative

Le patron du réseau social et son épouse ont déjà versé 1,6 milliard de dollars pour des actions caritatives.

Mark Zuckerberg a toujours voulu changer le monde. La philanthropie fait donc partie de sa culture. Oui mais parfois, il y a un gros écart entre les paroles et les actes. Pas pour le PDG de Facebook. Ce dernier a en effet annoncé mardi soir qu'il comptait reverser 99% de sa fortune à sa nouvelle fondation caritative, la "Chan Zuckerberg Initiative". Son épouse, Priscilla Chan, y est également pour beaucoup dans cette initiative, elle qui a attend le premier enfant du couple.

"Nous léguerons au cours de nos vies 99% de nos actions Facebook, représentant actuellement une valeur de 45 milliards de dollars, pour faire avancer cette mission", écrivent les deux jeunes parents dans une longue "lettre" à leur fille diffusée mardi sur le réseau social. Objectif : faire progresser le "potentiel humain" et à "promouvoir l'égalité" via l'éducation, la technologie ou encore l'accès à internet.

Priscilla Chan et Mark Zuckerberg ont déjà versé 1,6 milliard de dollars pour des actions caritatives. Le patron de Facebook dit avoir informé la société qu'il vendrait ou donnerait au cours des trois prochaines années ses actions pour un montant allant jusqu'à un milliard de dollars par an. Il précise également qu'il gardera, "dans un avenir prévisible", le contrôle des droits de vote de sa société.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !