Evasion fiscale : enquête sur la banque Reyl & Cie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La banque Reyl & Cie fait l'objet d'une enquête
La banque Reyl  & Cie fait l'objet d'une enquête
©Reuters

Feuilleton

Evasion fiscale : enquête sur la banque Reyl & Cie

Une information judiciaire a été ouverte à l’encontre de l’établissement bancaire suisse, Reyl & Cie, qui avait abrité le compte de Jérôme Cahuzac.

Alors que Pierre Condamin-Gerbier, ancien cadre de la banque Reyl & Cie a déclaré à plusieurs reprises être en possession d’une liste d’une quinzaine d’anciens ou actuels ministres détenteurs de comptes au sein de cet établissement bancaire, le journal Le Monde affirme que la banque "fait désormais l'objet d'une procédure distincte de la justice française. Une information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale" a été ouverte le 31 mai par le parquet de Paris afin de se pencher sur les activités" de Reyl & Cie.

Entendu en avril dernier par le juge Van Ruymbeke, Pierre Condamin-Gerbier avait affirmé détenir des noms, estimant que l’ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, n’avait été qu’un "fusible". La banque genevoise a démenti ce vendredi matin par le biais d’un communiqué : "Le groupe Reyl tient à réaffirmer, comme il l’a déjà fait devant les autorités judiciaires genevoises, qu’il n’entretient aucune relation de compte (titulaires ou ayants droit) avec des résidents français  exerçant des charges politiques", indique le communiqué. La banque ajoute encore qu’elle "réserve ses droits concernant toute affirmation qui pourrait porter atteinte à ses intérêts légitimes". 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !