Etats-Unis: une fusillade ultra-violente entre des bikers de bandes rivales fait 9 morts au Texas | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis: une fusillade ultra-violente entre des bikers de bandes rivales fait 9 morts au Texas
©

Hell's Devils

Etats-Unis: une fusillade ultra-violente entre des bikers de bandes rivales fait 9 morts au Texas

Les motards ont commencé à se battre avec des battes de base-ball et des couteaux avant de sortir les armes à feu.

Une bagarre de bikers qui vire à la boucherie. Au Texas, neuf personnes ont été tuées et au moins 18 ont été blessées lors d'échanges de tirs entre deux bandes rivales de motards. Les violences se sont déroulées dans un centre commercial de la ville de Waco, dans un bar de la chaîne Twin Peaks, connue pour ses serveuses aux tenues assez légères. Les échauffourées ont éclaté entre les bandes rivales sur le parking du bar, pour des motifs encore inconnues. Les bikers ont fait usage de battes de baseball et de couteaux avant de dégainer leurs armes à feu.

Les forces de l'ordre, qui étaient au courant d'une réunion de motards, sont rapidement intervenues. Mais elles n'ont pas pu évité le carnage de cette véritable bataille rangée.  "Il y avait du sang partout", a témoigné Patrick Wanton, un sergent de la police locale. "En trente-quatre ans de service, c'est la scène de crime la plus violente sur laquelle j'ai dû travailler".

Toutes les victimes seraient des motards. Les forces de l’ordre ont été visées par des tirs lors de leur arrivée, mais aucun policier n'a été blessé, selon des responsables. Plus de cent armes ont été récupérées sur place.

Les bandes de bikers regroupent des amoureux de la moto mais aussi des individus impliqués dans le trafic de drogues et d'armes. Selon la police, 5 bandes, dont les Bandidos et les Cossacks, auraient participé à ce bain de sang.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !