Texas : un homme innocenté 20 ans après son exécution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Texas : un homme innocenté 20 ans après son exécution
©

Erreur judiciaire

Texas : un homme innocenté 20 ans après son exécution

Faute d'une enquête de police approfondie, Carlos DeLuna a été exécuté à la place d'un sosie en 1989.

Carlos DeLuna ressemblait comme deux gouttes d'eau à l'assassin. Il portait le même prénom et se trouvait près de la scène du crime au mauvais moment. Faute d'une enquête de police sérieuse, il a été exécuté à la place d'un autre en 1989 au Texas. C'est ce que révèle une recherche menée pendant près de cinq ans par une équipe de cinq étudiants dirigés par le professeur de droit James Liebman, rapporte le Huffington PostCes travaux ont été publiés dans un numéro spécial de la Columbia Human Rights Law Review et sont disponibles sur internet.

Carlos DeLuna a été condamné à mort, puis exécuté à l’âge de 27 ans, sur la seule foi de témoins oculaires, au mépris de tous les indices plaidant pour son innocence, alors que "même les proches des deux Carlos les confondaient", souligne James Liebman. Pour lui, ce cas est particulièrement emblématique des erreurs judiciaires.

Le 4 février 1983, Wanda Lopez, une jeune femme de 24 ans, est poignardée à mort dans une station-service de Corpus Christi (Texas). Identifié par un témoin direct, Carlos DeLuna, âgé de vingt ans, est arrêté alors qu’il se cachait derrière un pick-up, et aussitôt inculpé. Carlos DeLuna clame son innocence et désigne Carlos Hernandez, qu'il connaît, et qu’il a vu entrer dans la station-service, selon lui. 

Lors du procès, le procureur prétend que Carlos Hernandez était le "fantôme de l'imagination de DeLuna". Même son avocat, estime "probable que Carlos Hernandez n'ait jamais existé". Carlos Hernandez est pourtant connu pour être un as du couteau à cran d'arrêt. Il est d’ailleurs emprisonné plus tard pour le meurtre d'une femme commis à l’aide d’une arme semblable. 

Au terme d'une procédure "expresse", Carlos DeLuna est tué par injection létale en 1989 au Texas, où l’on exécute quatre fois plus que n'importe quel autre Etat américain. Quant à Carlos Hernandez, il est mort d’une cirrhose du foie.

Lu sur The Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !