Etats-Unis : une importante explosion fait 3 blessés à Nashville | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : une importante explosion fait 3 blessés à Nashville
©

Enquête

Etats-Unis : une importante explosion fait 3 blessés à Nashville

Nashville, dans le Tennessee, a été secouée tôt ce matin de Noël par l'explosion d'un véhicule, qui a fait trois blessés.

Nashville, dans le Tennessee, a été secouée ce vendredi 25 vendredi, vers 6h30 heure locale, par une importante explosion qui a fait trois blessés et endommagé un certain nombre de bâtiments environnants. La police locale et les forces de l'ordre fédérales enquêtent sur ce qu'elles considèrent comme un "acte intentionnel".

La police de Nashville a déclaré aux journalistes que des agents ont répondu à une alerte concernant des tirs, vers 6 heures du matin, et appelé l'unité les démineurs après avoir découvert un véhicule suspect près d'un vieux quartier touristique de la ville. Le véhicule a explosé vers 6h30, alors que cette équipe était en route. 

 Selon la police, l'explosion résulterait d'un "acte intentionnel". Le porte-parole de la police locale, Don Aaron, a annoncé que l'explosion fait actuellement l'objet d'une enquête par plusieurs agences aussi bien locales que fédérales, dont le FBI et l'ATF (service fédéral en charge notamment du contrôle des armes et explosifs).

Les vidéos postées sur Twitter montrent des dommages matériels considérables suite à l'explosion, notamment un bâtiment voisin dont la façade et les meubles ont été complètement soufflés.

"Nous avons beaucoup de chance qu'il n'y ait pas eu plus de blessés", a déclaré Don Aaron, car l'explosion s'est produite dans une "zone peu peuplée".

Interrogé par la chaîne d'informations américaine CNN, l'ancien directeur adjoint du FBI Andrew McCabe a expliqué qu'une telle explosion ferait l'objet d'une enquête pour un éventuel acte de terrorisme. Pour lui, il est possible que la cible ait été les policiers qui répondaient à l'alerte initiale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !