Etats-Unis : les jeunes préfèrent se voir en face plutôt que sur le net | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Etats-Unis : les jeunes préfèrent se voir en face plutôt que sur le net
©

En ligne

Etats-Unis : les jeunes préfèrent se voir en face plutôt que sur le net

... Mais ils sont pourtant accros aux réseaux sociaux.

La moitié des adolescents américains préfèrent passer du temps avec leurs amis dans le monde réel plutôt qu'en ligne, ce qu'ils font pourtant beaucoup, selon une étude publiée mardi. D'ailleurs, la moitié des adolescents considère que les réseaux les aident dans la construction de leurs amitiés.

9 adolescents sur 10 déclarent utiliser les réseaux sociaux, selon l'enquête menée sur 1.030 adolescents de 13 à 17 ans interrogés en février et mars par Common Sense Media, un groupe de recherche de San Francisco. Sur ces 90%, une grande partie surfe de façon quotidienne.

Les trois quarts ont un compte à leur nom. Facebook tient le haut du pavé, et 51% s'y connectent au moins une fois par jour. Seuls 6% déclarent avoir un compte Twitter et 1% pour GooglePlus et MySpace.

Autre enseignement : les textos et Sms restent la forme préférée de communication. Les deux tiers déclarent envoyer des textos tous les jours et la moitié disent qu'ils visitent des réseaux sociaux quotidiennement. Un quart des sondés rapporte même utiliser au moins deux types de média social par jour.

"Aujourd'hui, les 13-17 ans sont la première génération à traverser la totalité de leur adolescence avec un tel éventail d'outils et de plateformes numériques." commente le directeur de Common Sense Media James Steyer, qui ajoute "Ce rapport se lit comme un indice pour aider les parents à comprendre comment leurs enfants s'engagent dans la technologie et pour éclairer l'impact qu'elle a sur leur bien-être social et émotionnel".

 

Lu sur le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !