États-Unis : le taux de naissance tombe à son niveau le plus bas de l'histoire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
États-Unis : le taux de naissance tombe à son niveau le plus bas de l'histoire
©

The old country

États-Unis : le taux de naissance tombe à son niveau le plus bas de l'histoire

Les États-Unis sont passés en-dessous de six bébés pour 100 femmes.

Et qui va payer les retraites ? Les États-Unis, jusqu'à présent un des meilleurs pays occidentaux en terme de fertilité, viennent d'atteindre le niveau le plus bas...depuis que des chiffres existent. Le CDC américain a des données sur la fertilité qui remontent jusqu'à 1909. 

Le taux de fertilité est passé de 60 naissances pour 1000 femmes au premier trimestre de 2015 à 59,8 pour 1000 au premier trimestre de 2016. Le taux de fertilité a décliné de 10% depuis 2007. 

Certaines nouvelles sont bonnes : par exemple, le taux de grossesses chez les adolescentes continue de baisser. A contrario, le taux de naissance des femmes âgées de 30 à 44 ans augmente, ce qui reflète l'augmentation de l'âge du mariage et les progrès des traitements contre l'infertilité. 

Lu sur ABC News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !