États-Unis : l'écart se serre entre Hillary Clinton et Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
États-Unis : l'écart se serre entre Hillary Clinton et Donald Trump
©Reuters

2016

États-Unis : l'écart se serre entre Hillary Clinton et Donald Trump

Un sondage donne Trump devant, et les autres sondages se serrent.

Est-ce qu'une force instoppable peut bouger un objet inbougeable ? C'est un peu l'histoire de cette campagne présidentielle américaine, où les deux candidats sont les deux personnalités politiques les plus détestées de l'électorat américain à l'ère moderne. 

Si Hillary Clinton garde une confortable avance depuis la Convention démocrate de cet été, l'écart se resserre au fur et à mesure que s'égrènent les divers scandales dans lesquels elle est impliquée, notamment au sujet de son utilisation d'un serveur privé pour ses emails au Département d'État. Ainsi, le dernier sondage CNN/ORC donne un point d'avance à Trump (avec une marge d'erreur de 3,5 points, mais quand même). Et d'autres sondages sont inquiétants pour l'ancienne Première dame : les derniers sondages Reuters/Ipsos et IBD/TIPP donnent seulement un point d'avance à Clinton, alors que commence la période vraiment effrénée de la campagne. 

Comme le signale le site spécialisé FiveThirtyEight, "Clinton est devant, et elle a une marge d'environ 3 points dans une moyenne des sondages nationaux [...] Dans les états-clés, les scores vont d'1 poin d'avance pour Trump en Iowa, à une avance de Clinton de 6 points en Virginie. [...] Clinton est dans une position assez favorable, mais pas aussi sécurisée qu'on pourrait le croire."

Ce resserrement des sondages se voit clairement dans le RealClearPolitics Poll Average, un indice qui rassemble les divers sondages et est très respecté : 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !