Etats-Unis : des mesures d'urgence pour éviter un défaut de paiement de la dette | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Etats-Unis : des mesures d'urgence pour éviter un défaut de paiement de la dette
©

Vers un nouveau shutdown ?

Etats-Unis : des mesures d'urgence pour éviter un défaut de paiement de la dette

Déjà à l'automne dernier, un bras de fer sur le plafond de la dette et sur le budget avait conduit à la paralysie budgétaire du pays.

La situation va-t-elle se répéter ? Les Etats-Unis vont-ils de nouveau devoir faire face à un shutdown comme à l'automne dernier ? Si les risques existent, l'Etat fédéral entend bien se donner les moyens de les réduire au maximum. C'est pourquoi les Etats-Unis commenceront dès vendredi à prendre des mesures économiques exceptionnelles. Objectif avoué : éviter un nouveau défaut de paiement de la dette. Une décision prise alors même que le plafond légal de la dette devrait officiellement être atteint, a annoncé ce mardi le Trésor.

En conséquence le Trésor américain suspendra vendredi l'émission de titres de dette destinés aux municipalités et aux Etats fédérés afin de ne pas creuser davantage la dette de l'Etat fédéral, a-t-il annoncé dans un communiqué. "Cette suspension est rendue nécessaire par les limites légales sur le plafond de la dette", certifie le ministère. L'Etat fédéral devrait avoir atteint cette limite vendredi et a besoin d'un vote du Congrès pour étendre ses capacités d'emprunt et éviter un défaut partiel sur sa dette.

Afin d'éviter un tel scénario, le Trésor dispose d'un arsenal de mesures exceptionnelles qui devrait offrir à l'Etat fédéral un répit jusqu'à la fin du mois février afin qu'il puisse continuer à faire face à ses obligations financières.

Pour rappel, à l'automne dernier déjà un bras de fer sur le plafond de la dette et sur le budget avait conduit à la paralysie budgétaire et à la fermeture des services non-essentiels de l'Etat pendant les deux premières semaines du mois d'octobre. Le Congrès américain avait fini par trouver un compromis budgétaire permettant de relever le plafond de la dette ce qui autorisait le Trésor à emprunter jusqu'au 7 février, l'Etat fédéral étant, lui, financé jusqu'au 15 janvier. Les délais sont donc bientôt écoulés.

lu sur Les Echos.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !