Etats-Unis : bataille entre Obama et les Républicains autour de la succession d'un juge de la Cour suprême | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : bataille entre Obama et les Républicains autour de la succession d'un juge de la Cour suprême
©

Passe d'armes

Etats-Unis : bataille entre Obama et les Républicains autour de la succession d'un juge de la Cour suprême

La mort d'un influent juge conservateur de la Cour suprême des États-Unis va permettre à Barack Obama de nommer son successeur avant de quitter la Maison-Blanche, en brisant l'équilibre politique de l'institution.

Antonin Scalia, 79 ans, a été retrouvé mort hier matin dans une résidence privée située dans le secteur du parc national de Big Bend, au Texas, où il se trouvait pour une expédition de chasse. Ce juge conservateur, catholique traditionaliste, nommé à la Cour suprême des Etats-Unis, en 1986, était opposé à l’avortement et partisan de la peine de mort.

Le président américain détient le pouvoir de nommer un juge de la Cour suprême. Or, sa mort intervient moins d'un an du départ de Barack Obama le 20 janvier 2017. Et, surtout, la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis (composée de neuf sages nommés à vie) penche actuellement en faveur des conservateurs (cinq juges contre quatre considérés comme progressistes). Si le président Obama réussit à faire nommer un juge plus libéral, la balance du pouvoir passerait du côté libéral.

Dans son allocution solennelle depuis son lieu de résidence en Californie, le président des Etats-Unis s’est engagé à "remplir (ses) responsabilités constitutionnelles" pour désigner un successeur au juge Scalia.

Mais sa nomination doit être confirmée par le Comité judiciaire du Sénat, puis par le Sénat, actuellement contrôlé par les républicains. Lors d’un débat télévisé samedi soir, tous les candidats à l’investiture républicaine en vue de la présidentielle de novembre ont appelé le Sénat à bloquer toute nomination par Barack Obama d’un nouveau juge à la Cour suprême.

Le chef de la majorité républicaine au Sénat Mitch McConnell estime qu’il doit revenir au prochain locataire de la Maison Blanche de désigner un remplaçant. Au contraire, son opposant au Sénat, le démocrate Harry Reid, a réclamé une nomination "tout de suite". Ce serait "sans précédent dans l’histoire récente de la Cour suprême d’avoir un siège vacant pendant un an", a insisté l’élu.

L’ex-Première dame et candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, a accusé de son côté les républicains de "déshonorer la Constitution".

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !