Etat islamique : pourquoi la "guerre" d'Anonymous pourrait faire plus de mal que de bien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Anonymous a souvent pour habitude de tirer dans toutes les directions et de poser des questions plus tard" commente un hacker.
"Anonymous a souvent pour habitude de tirer dans toutes les directions et de poser des questions plus tard" commente un hacker.
©Reuters

Opération virtuelle

Etat islamique : pourquoi la "guerre" d'Anonymous pourrait faire plus de mal que de bien

"Attendez-vous à des attaques informatiques massives, la guerre est déclarée, soyez prêts" ont lancé les Anonymous sur Youtube. Mais certains craignent une stratégie mal placée et parfois contre-productive.

 

Peu après les attentats du 13 novembre à Paris, les membres du collectif de hackers Anonymous ont déclaré la "guerre" à l'Etat islamique, assurant qu'ils mèneront "la plus grande opération jamais lancée". Si les intentions des hackers peuvent à première vue sembler louables, nombreux sont ceux qui craignent que l'opération d'envergure annoncée ne fasse plus de mal que de bien. 

Dans une vidéo récemment publiée sur Youtube s'adressant à l'Etat islamique, un homme portant le désormais célèbre masque du groupe de hackers prévient : "les Anonymous du monde entier vous traqueront". "Attendez-vous à des attaques informatiques massives, la guerre est déclarée, soyez prêts. Le peuple français est plus fort que vous, et sortira encore plus fort de ces atrocités" lancent également les Anonymous. 

>>>>RETROUVEZ AUSSI NOTRE DOSSIER SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Mais selon le site du quotidien britannique The Independant, les actions entreprises par les Anonymous laissent déjà entrevoir des premiers effets indésirables. En effet, certains individus apparemment innocents seraient accusés à tort d'être affiliés à l'Etat islamique. Un groupe de hackers appelé "GhostSecGroup" s'est targué d'avoir empêché des attaques terroristes dans le monde réel, et selon son chef "DigitaShadow", la stratégie des Anonymous pourrait entraver l'accès à des sources de renseignement utiles : "Quand il s'agit d'attaques terroristes, l'une des craintes les plus importantes est de faire fermer des forums et donc de mettre en danger la vie de quelqu'un (…) Anonymous a souvent pour habitude de tirer dans toutes les directions et de poser des questions plus tard" commente ce hacker.

Et selon Ken Westin, expert en sécurité des marchés, cité par la chaîne CNBC, les efforts déployés par Anonymous pourraient avoir l'effet pervers de forcer l'Etat islamique à améliorer son système de sécurité informatique. "Cela pourrait mener l'Etat islamique à augmenter sa capacité à crypter des communications et à sécuriser ses sites, cela peut donc avoir un impact négatif" estime-t-il.

Lu sur The Independant

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !