Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe

Mauvaise nouvelle

Etat islamique : de nouveaux combattants ont été envoyés en Europe, affirment les autorités belges

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace maintient son niveau d'alerte, après les attentats de Bruxelles.

La tension n'est pas prête de retomber. Lors d'un point presse, le patron de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam), institution belge, a fait état de nouvelles informations selon lesquelles de nouveaux combattants de l'Etat islamique ont été envoyés en Europe, sans apporter plus de détails. Le patron de l'OCAM, Paul Van Tigchelt, a notamment été interrogé sur le cas du petit frère d’Abdelhamid Abaaoud, qui chercherait à revenir en France pour se venger. L'Ocam a confirmé qu'il était "avéré que le jeune était parti ou avait été enlevé vers la Syrie", sans donner plus d'informations sur sa position actuelle, "pour ne pas compromettre l'enquête en cours". En Belgique, l'alerte reste à 3 sur 4, ce qui signifie que le risque d'une attaque terroriste reste "possible" et "vraisemblable".

Selon le cabinet AON, qui évalue les risques de violence politique, la Belgique et la France sont les deux seuls pays européens en risque "moyen" contre un risque "négligeable" pour les autres. Seules exceptions : l'Ukraine et la Bosnie en risque "élevée." 

Lu sur la RTBF
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.