Etat islamique : Abu Bakr, 13 ans, le plus jeune combattant français serait mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Abu Bakr
Abu Bakr
©Capture d'écran

Toujours plus jeune

Etat islamique : Abu Bakr, 13 ans, le plus jeune combattant français serait mort

Le décès du jeune homme a été annoncé par le groupe terroriste et relayé par David Thomson, journaliste spécialisé dans le départ de djihadistes français vers la Syrie.

Les combattants français sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs de l'Etat islamique. Mais ils sont aussi de plus en plus jeunes. La preuve tragique avec l'annonce ce lundi de la mort du plus jeune combattant français de l’EI. La mort du garçon de 13 ans originaire de Strasbourg a été relayée par David Thomson, journaliste spécialisé dans le départ de djihadistes français vers la Syrie.

Sur son compte Twitter, il indique que l'adolescent serait mort "sur le territoire syrien, au cours des combats, il y a deux mois". Abu Bakr Al-Faransi a été tué "alors qu’il surveillait un poste frontière attaqué par l’armée syrienne dans la région de Homs". Le journalsite ajoute aussi que "2 de ses frères ont été tués aussi dans des combats".

L'adolescent est arrivé en Syrie avec toute sa famille il y a environ 8 mois. Divid Thomason dit avoir recueilli la réaction d'un des représentants de l'Etat Islamique. "C'était un bon petit. Déterminé. Je l'aimais beaucoup. Cette nouvelle me fait plaisir. Je suis content pour lui" aurait dit l'homme.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !