Islam : un débat "absolument pas prioritaire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Islam : un débat 
"absolument pas prioritaire"
©

Laïcité

Islam : un débat "absolument pas prioritaire"

Christian Estrosi conseille d'attendre la fin des révoltes du monde arabe

L'UMP serait bien inspirée d'attendre un peu avant de se lancer dans un débat sur l'islam. C'est en tout cas l'avis de l'un des poids lourds du parti, Christian Estrosi. D'après le député-maire de Nice, les révoltes qui agitent le monde arabe en ce moment n'offrent pas un contexte propice à une réflexion sereine :

"Nous ne pouvons pas débattre de la laïcité au risque de stigmatiser l'Islam alors même que le monde a les yeux tournés vers les peuples du monde arabe qui aspirent légitimement à plus de démocratie"

Christian Estrosi reste pourtant convaincu du bien fondé de ce débat :

"Bien sûr le débat sur la place des religions a du sens. Je l'ai dit à la minute même où ce débat a été lancé. Mais aujourd'hui, la situation internationale crée un trouble et impose de différer ce débat à mon sens."

L'ancien ministre de l'Industrie s'est aussi invité dans le débat sur un remaniement éventuel pour remplacer Michèle Alliot-Marie. Il invite Nicolas Sarkozy à ne pas tergiverser :

"Si remaniement il doit y avoir, je donne un conseil : il doit avoir lieu vite, au moment même où il se fera sans avoir à anticiper plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois à l’avance. C’est au président de tirer les conséquences (...). Un remaniement on l'annonce le matin, on le fait l'après-midi"




Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !