TV ou iPad si vous ouvrez un compte dans ma banque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
TV ou iPad si vous ouvrez 
un compte dans ma banque
©

Bonus

TV ou iPad si vous ouvrez un compte dans ma banque

La concurrence entre les banques s'effectue à coup de cadeaux de plus de 500 euros.

Un joli cadeau pour vous faire changer de banque ? Une pratique inconnue en France, mais banale en Espagne. Avec, en plus, un taux de rémunération alléchant, les banques espagnoles jouent un jeu dangereux selon certains observateurs.

"Un Espagnol qui accepterait de quitter sa banque ou, du moins, de faire verser son salaire chez un concurrent peut ainsi se voir proposer un écran plat à la Caixa, un iPad chez Banesto, une console de jeux vidéo chez Santander, un lecteur Blu-ray chez Caja Madrid... Même si elle s'est accentuée récemment, c'est une pratique traditionnelle en Espagne, assure Carmen Ortiz, directrice des relations investisseurs de Banco Popular, 3ème banque cotée du pays : «Cela fait une vingtaine d'années que je travaille dans la banque et j'ai toujours vu ça !»" écrit La Tribune.

"Outre les cadeaux à l'arrivée, il y le taux de rémunération plus qu'alléchant : "Ce qui préoccupe les autorités, ce sont les taux d'intérêt astronomiques accordés pour les nouveaux comptes de dépôt : 3,5%, 4%, voire 4,75% en un an. Par opposition, en France ces comptes sont très rarement rémunérés et les banques n'offrent pas de cadeaux à l'ouverture.

"Dans cette fuite en avant, les banques paient pour les comptes de dépôts des taux d'intérêt plus élevés que ceux qu'elles touchent pour les crédits, donc au final, elles perdent", surtout -- et c'est le cas de nombre d'entre elles -- quand elles ont beaucoup de crédits immobiliers, impossibles à renégocier car à très long terme."

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !