Entre la France et la Russie, le ton monte sur le dossier syrien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Entre la France et la Russie, le ton monte sur le dossier syrien
©Reuters

Et tu tapes, tapes, tapes...

Entre la France et la Russie, le ton monte sur le dossier syrien

Laurent Fabius a raillé "ceux qui parlent beaucoup mais qui n'ont pas engagé un avion" visant implicitement Vladimir Poutine.

A force de discours diplomatiques, on finit par perdre ses nerfs. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius n'a pas goûté la petite phrase du président russe envers Paris et Washington. "J'ai le plus grand respect pour mes homologues américain et français mais ils ne sont pas syriens et n'ont donc pas à être impliqués dans le choix des dirigeants d'un autre pays", a ainsi déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse à new York, lundi soir.

Réponse cinglante de Laurent Fabius, ce mardi : "Il faut quand même regarder qui fait quoi. La communauté internationale tape Daech. La France tape Daech. Les Russes, pour le moment, pas du tout. Si on est contre les terroristes, il n'est pas anormal de frapper les terroristes" s'est-il offusqué, critiquant "ceux qui parlent beaucoup mais qui n'ont pas engagé un avion."

Dans le dossier syrien, la France et les Etats-Unis s'opposent à Moscou sur les relations à entretenir ou non avec le régime de Bachar al-Assad.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !