Enseignante braquée à Créteil : deux élèves ont été "définitivement exclus" du lycée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Enseignante braquée à Créteil : deux élèves ont été "définitivement exclus" du lycée
©

Lourde sanction

Enseignante braquée à Créteil : deux élèves ont été "définitivement exclus" du lycée

La sanction est tombée. Le rectorat a annoncé que les deux jeunes impliqués dans la vidéo devenue virale ayant entraîné le mouvement #Pasdevague ne reviendront pas au lycée Edouard-Branly de Créteil.

Les images avaient provoqué une vague d'indignation dans la classe politique et la colère des enseignants. L'adolescent qui avait menacé sa professeure avec une arme factice à Créteil et celui qui avait filmé et diffusé cette séquence durant le mois d'octobre ont été "définitivement exclus" de leur lycée. 

Cette décision est intervenue à la suite d'un conseil de discipline qui statuait sur le sort des deux adolescents du lycée Edouard-Branly de Créteil. Les deux jeunes sont âgés de 16 ans. 

Le conseil de discipline aura duré près de trois heures. 

Le rectorat a indiqué qu'un suivi éducatif allait être mis en place, afin de s'assurer du fait que les deux jeunes puissent être rescolarisés. 

Suite à ces terribles images d'une enseignante menacée par un élève avec une arme factice, l'élève avait été mis en examen pour "violences aggravées".  Il fait l'objet de contraintes provisoires. Le jeune homme a été contraint de quitter le département. 

L'adolescent qui avait filmé et diffusé la vidéo a lui aussi été mis en examen. 

Le gouvernement doit annoncer prochainement une série de mesures afin de renforcer la sécurité dans les écoles. 

Lu sur Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !