En Irlande, le pape exprime sa "honte" devant les scandales pédophiles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
En Irlande, le pape exprime sa "honte" devant les scandales pédophiles
©ALBERTO PIZZOLI / AFP

Mea culpa

En Irlande, le pape exprime sa "honte" devant les scandales pédophiles

La visite très tendue de François est particulièrement marquée par les scandales de pédophilie dans le clergé catholique, notamment en Irlande.

C'était la première visite papale en Irlande depuis 1979, sous le pontificat de Jean-Paul II. Le contexte est tout autre et le pays - historiquement catholique - a bien changé.
Deux semaines après la publication d'un rapport sur les abus sexuels commis par le clergé américain depuis 70 ans, concernant un millier de victimes, le Vatican est dans la tourmente. S'il s'est déjà exprimé pour s'indigner de la "culture de la mort" que constitue la pédophilie au sein de l'Eglise, son allocution en Irlande, pays historiquement catholique qui a connu de nombreux abus. L'Eglise y a connu depuis quelques années une perte d'influence très notable comme le prouve l'adoption de l'IVG très récemment.


Interpellé par le premier ministre Leo Varadkar, qui lui a demandé d'intervenir pour faire justice au sein de son église, François a exprimé sa grande "honte" et "souffrance" devant les "échecs des autorités écclésiastiques" devant ces "crimes ignobles". Si le pontife a été bien accueilli par une partie de la population, une frange de la société semble au contraire s'opposer à sa venue.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !