Emmanuel Macron plus impopulaire que François Hollande à la même période selon un nouveau sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron plus impopulaire que François Hollande à la même période selon un nouveau sondage
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Point de non-retour ?

Emmanuel Macron plus impopulaire que François Hollande à la même période selon un nouveau sondage

D'après une enquête de l'Ifop pour Paris Match et Sud Radio, le président de la République connaît une baisse de dix points entre les mois de juillet et août.

Après l'affaire Benalla, Emmanuel Macron traverse une rentrée politique mouvementée avec des démissions en cascade, un remaniement périlleux et les difficultés rencontrées pour la mise en place du prélèvement à la source sur l'impôt sur le revenu. 

Selon un nouveau sondage Ifop pour Paris Match et Sud Radio, Emmanuel Macron enregistre une chute spectaculaire de dix points. Seulement 31% des Français approuvent son action comme président. Ils étaient 41% en juillet. D'après ce nouveau sondage Ifop, Emmanuel Macron fait même moins bien que François Hollande au même stade de son mandat (32%), en septembre 2013. 

32% des Français estiment que le chef de l'Etat "mène une bonne politique économique". 68% pensent le contraire. 22% des sondés jugent le président "proche des préoccupations des Français".

Le Premier ministre n'est pas non plus épargné par cette baisse. Edouard Philippe perd trois points, passant à 35% de satisfaits, alors qu'il était à 38% avant l'été. 

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a donc atteint le chiffre fatidique, sous les 40%. 

Ce sondage a été éalisé en ligne, du 30 au 31 août, auprès d’un échantillon de 1 015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !