Comptes de campagne de Macron : l'association Fricc va porter plainte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Comptes de campagne de Macron : l'association Fricc va porter plainte
©PASCAL PAVANI / AFP

Justice

Comptes de campagne de Macron : l'association Fricc va porter plainte

Une association a l'intention de porter plainte la semaine prochaine auprès du parquet national financier afin d'obtenir l'ouverture d'une enquête sur les comptes de campagne d'Emmanuel Macron.

La polémique sur les comptes de campagne d'Emmanuel Macron va faire encore couler beaucoup d'encre. Le Front républicain d'intervention contre la corruption (Fricc) va en effet porter plainte en début de semaine prochaine auprès du parquet national financier. Cette association souhaite obtenir l'ouverture d'une enquête sur les fameux comptes de campagne du président Emmanuel Macron. 

Les comptes en question ont été officiellement validés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). De nombreux médias (Le Monde, Franceinfo, Mediapart) ont publié des enquêtes stipulant que la campagne du candidat de La République En Marche avait bénéficié de "prix cassés" et de "ristournes cachées" de la part de certains prestataires.
L'association (le Fricc) s'appuie sur un document de la CNCCFP qui stipule que la Commission autorise des rabais ou des remises "dans une limite maximale comprise entre 15% et 20%".
Le Front républicain d'intervention contre la corruption estime donc que toute la "lumière doit être faite sur ces remises, de l'ordre de 75%". 
L'association va porter plainte notamment pour le délit de "financement illégal de campagne électorale". Le Fricc ne dispose pas d'un agrément du ministère de la Justice. L'association ne pourra donc pas se porter partie civile dans une enquête d'atteinte à la probité qui recouvre la corruption, la prise illégale d'intérêts ou le trafic d'influence.
Jean-Luc Mélenchon, qui fait l'objet d'une enquête judiciaire pour des "vérifications" sur ses propres comptes de campagne de la présidentielle de 2017, a réclamé vendredi la "révision de tous les comptes" de cette élection. Le Rassemblement national de Marine Le Pen pourrait d'ailleurs appuyer "une demande de révision des comptes de campagne". 
Christophe Castaner, le délégué général de la République en marche, a nié toute "anomalie" dans les comptes d'Emmanuel Macron.
Lu sur Europe 1

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Comptes de campagne d’Emmanuel Macron et conflit d’intérêts concernant Alexis Kohler : que risque vraiment l’Elysée d’un point de vue juridique ?Comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !