Emmanuel Macron : "La France peut se redresser avec du pragmatisme" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron : "La France peut se redresser avec du pragmatisme"
©Capture d'écran Dailymotion

Présidentielle 2017

Emmanuel Macron : "La France peut se redresser avec du pragmatisme"

L'ancien ministre de l'Economie s'est livré à "l'entretien décisif" jeudi soir sur France 2.

Lors d'un court entretien face à David Pujadas jeudi soir sur France 2, Emmanuel Macron a est revenu son débat houleux face à Marine Le Pen : "Je ne m'attendais à rien, je savais qu'il y avait un risque à débattre avec la candidate du FN car c'est un parti extrême et on en connaît les pratiques. Elle a décidé, hier de retrouver des pratiques anciennes". 

L'ancien ministre assure ne pas regretter d'avoir débattu avec la candidate du Front national : "Il est important de montrer à nos concitoyens que le projet économique du FN ne répond pas à nos défis".

>>>> À lire aussi : Un débat présidentiel pour rien ? 69% des Français n'ont pas été convaincus par Marine Le Pen et 55% ne l'ont pas été non plus par Emmanuel Macron 

Quant à l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), dont le soutien lui a été reproché par Marine Le Pen, le candidat d'En Marche assure qu'il ne s'en félicite "aucunement". "Je n'ai jamais rencontré ses représentants", explique-t-il.

Interrogé sur les rumeurs l'accusant de détenir un compte offshore, Emmanuel Macron a de nouveau balayé ces insinuations : "Marine Le Pen a eu plusieurs assertions hier qui étaient graves. Il y a une concomitance avec une initiative de masse conduite sur internet. J'ai porté plainte contre X contre la propagation de faux. Je n'ai jamais eu de compte dans un paradis offshore". 

Sur la question du chômage, Emmanuel Macron assure que sa méthode "portera ses fruits" s'il venait à remporter l'élection : "Un président de la République doit être garant du temps long (…) La France peut se redresser avec du pragmatisme. Dans l'état, je prône une réforme en profondeur (...) Je n'impose pas de manière très 'court-termiste', je nous engage dans un changement collectif. C'est une autre méthode", a déclaré Emmanuel Macron. 

Vu sur France 2

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !