Elections régionales dans les Hauts-de-France : Agnès Pannier-Runacher sera candidate sur la liste LREM de Laurent Pietraszewski et Eric Dupond-Moretti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La ministre Agnès Pannier-Runacher lors d'une conférence de presse sur la Covid-19.
La ministre Agnès Pannier-Runacher lors d'une conférence de presse sur la Covid-19.
©Martin BUREAU / AFP

Région à conquérir

Elections régionales dans les Hauts-de-France : Agnès Pannier-Runacher sera candidate sur la liste LREM de Laurent Pietraszewski et Eric Dupond-Moretti

La ministre Agnès Pannier-Runacher sera candidate pour les élections régionales dans les Hauts-de-France en juin prochain. Elle va rejoindre Eric Dupond-Moretti qui figure aussi sur cette liste de La République en Marche dans les Hauts-de-France, conduite par Laurent Pietraszewski.

La ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, s’engage dans la campagne des élections régionales. Elle sera candidate sur la liste de La République en Marche dans les Hauts-de-France, selon les précisions de l'entourage de la ministre ce mercredi auprès de la rédaction de France Info et selon une information de La Voix du Nord.

La liste LREM dans les Hauts-de-France est menée par Laurent Pietraszewski, le secrétaire d'État chargé des Retraites et de la Santé au travail. Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, s’est également engagé dans la campagne des élections régionales dans cette région. Le garde des Sceaux figure également sur cette liste.

D’après la rédaction de France Info,  Agnès Pannier-Runacher devrait figurer en dernière position sur la liste du Pas-de-Calais. Elle a choisi ce département car c'est une terre industrielle. Elle s'était également investie dans le dossier de Bridgestone.

La liste doit être officiellement déposée le vendredi 14 mai en préfecture, selon les informations de France Bleu Nord.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !