Elections municipales : 36 maires signent une tribune pour que le second tour du scrutin se déroule en juin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elections municipales : 36 maires signent une tribune pour que le second tour du scrutin se déroule en juin
©JEFF PACHOUD / AFP

Calendrier électoral

Elections municipales : 36 maires signent une tribune pour que le second tour du scrutin se déroule en juin

Près d’une quarantaine de maires, dont Christian Estrosi et Anne Hidalgo, ont lancé un appel pour que le second tour des élections municipales soit organisé en juin. Environ 5.000 communes, dont de nombreuses grandes villes, sont en attente de ce second tour pour désigner officiellement leur nouveau maire.

36 maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo pour Paris et Christian Estrosi pour la ville de Nice, appellent à organiser le second tour des élections municipales en juin, dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche.

"La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée. Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l'avenir de la France et organisons le deuxième tour des élections municipales dès le mois de juin". 

François Rebsamen (Dijon), Nicolas Florian (Bordeaux), Stéphane Le Foll (Le Mans) ou bien encore la candidate LR à Marseille Martine Vassal ont co-signé ce texte.

D’après les élus, l'organisation rapide du scrutin est nécessaire car "des millions de Français attendent d'avoir un maire, une équipe municipale et communautaire en place, capable de prendre des décisions capitales pour nos écoles, nos transports, nos emplois".

Près de 5.000 communes sont toujours en attente d’un second tour pour le scrutin municipal. Les 30.000 autres ont élu leur maire dès le premier tour le 15 mars dernier, deux jours avant le début de la phase de confinement en France.

Une décision doit être prise par le gouvernement la semaine prochaine sur la question de l’organisation du second tour des élections municipales. L'exécutif tranchera ce dossier après avoir reçu un avis du Conseil scientifique, sur la possibilité de tenir le scrutin d'ici la fin juin. Selon des informations du JDD, la majorité tente d'impliquer les oppositions dans le choix épineux de la date du second tour des municipales. L'organisation d'un vote la semaine prochaine au Parlement est envisagée.

S’il n’était pas possible de maintenir et d’organiser ce second tour en juin, il faudrait refaire l'intégralité de l'élection pour les communes concernées, à l'automne 2020  ou en mars 2021.

Les élus signataires de cette tribune dans Le Journal du Dimanche se sont exprimés sur la question du calendrier et des enjeux de l’organisation du second tour des élections municipales au mois de juin : 

"La France affronte aujourd'hui une crise sanitaire, économique, sociale immense et d'une gravité exceptionnelle. L'incertitude électorale qui prive les communes de leur maire aggrave encore cette situation en entravant leur action pourtant indispensable au redémarrage de notre pays. […] Comment demander aux Français qui malgré leur inquiétude se sont déplacés pour venir voter le 15 Mars, de refaire un premier tour ?. Pour rappel, plus de 25,5 millions d'habitants vivent dans une commune concernée par le second tour. Il est donc impératif de clore cette séquence électorale dès que possible, avant la période estivale. On ne peut pas demander aux maires de rouvrir les écoles pour l'éducation et de les fermer pour les élections". 

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !