Elections européennes : Manuel Valls va s'investir dans la campagne en faisant 3 meetings | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Elections européennes : Manuel Valls va s'investir dans la campagne en faisant 3 meetings
©

A l'ouvrage

Elections européennes : Manuel Valls va s'investir dans la campagne en faisant 3 meetings

Le Premier ministre a prévu de se rendre à Lille, Barcelone qui est sa ville natale et Lyon.

Manuel Valls a donné le coup d'envoi de la campagne des élections européennes dimanche soir. Et le Premier ministre compte bien s'investir davantage. En effet, Matignon a indiqué ce lundi qu'il participerait à 3 meetings de campagne. Le chef du gouvernement se rendra donc à Lille le 15 mai puis à Barcelone le 21 mai et enfin à Lyon le 23.

Jeudi, Manuel Valls commencera donc sa tournée au Palais des Sports Saint Sauveur de Lille en compagnie de Martine Aubry et de Jacques Delors, ancien président de la Commission européenneJean-Christophe Cambadélis et Gilles Pargneaux, tête de liste dans la circonscription nord-ouest seront également présents. L'objectif est d'évoquer l'Europe et de trouver des pistes pour la réorienter afin qu'elle soit plus "utile" dans le quotidien des Français. 

Puis, le 21 mai, Manuel Valls fera un retour aux sources à Barcelone, ville dans laquelle il est né, pour un meeting de soutien au parti socialiste de Catalogne. Enfin, le Premier ministre achèvera son "tour" par un rassemblement à Lyon le 23 mai. Il sera aux côtés de Vincent Peillon, tête de liste dans la circonscription sud-est. Martin Schulz, candidat des sociaux-démocrates pour le poste de président de la prochaine Commission européenne est annoncé. 

Par ces déplacements, le Premier ministre entend participer au redressement du score du PS qui est crédité de 17 à 19% des intentions de vote selon les sondages. Manuel Valls a expliqué dimanche que les élections européennes sont un choix "décisif" et "majeur" pour "l'avenir de la France et de l'Europe".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !