Egypte : vers la fin du pouvoir militaire ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Egypte : vers la fin du pouvoir militaire ?
©

Tahrir, le retour

Egypte : vers la fin du pouvoir militaire ?

Le candidat à la présidentielle Mohammed El-Baradei a proposé de former un gouvernement civil de salut national pour mettre fin à la flambée de violence entre manifestants et pouvoir militaire.

Le nouveau Premier ministre égyptien Kamal Ganzouri demandait du temps : il n'en aura peut-être pas. Sa nomination le jeudi 24 novembre par le Conseil supérieur des forces armées (CFSA), organe militaire qui dirige le pays depuis la chute de Moubarak, a en effet échoué à calmer les dizaines de milliers de manifestants de la place Tahrir, qui réclament la fin du pouvoir militaire.

La promesse de Mohamed Hussein Tataoui, chef du CFSA, de quitter le pouvoir et d'organiser des élections présidentielles d'ici juin prochain ainsi que le choix de Kamal Ganzouri pour diriger un cabinet de "salut national" suite à l'éviction du Premier ministre Essam Charaf n'ont pas mis fin aux violences qui ont fait 42 morts la semaine dernière.

Les manifestants reprochent à M. Ganzouri d'avoir été le Premier ministre de Moubarak, de 1996 à 1999. A la veille du début d'élections législatives censées se tenir sur une période de 4 mois, une nouvelle manifestation de protestation était donc prévue dimanche.

La solution pourrait venir de Mohamed El-Baradei, ancien directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Figure forte de la révolution égyptienne, il s'est dit prêt à renoncer à sa candidature à l'élection présidentielle pour diriger un organe civil de "salut national" qui superviserait la préparation des élections en lieu et place du CFSA. Une proposition soutenue par de nombreux militants pro-démocratie et plusieurs organisations de jeunes, malgré quelques réticences à le voir prendre la conduite des affaires : certains craignent que ses nombreuses années d'exil à l'étranger l'aient éloigné de la réalité égyptienne.

Lu sur LeMonde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !