Egypte : un parlementaire conseille la mutilation sexuelle aux femmes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Egypte : un parlementaire conseille la mutilation sexuelle aux femmes
©Reuters

Cruauté gratuite

Egypte : un parlementaire conseille la mutilation sexuelle aux femmes

Elhamy Agina estime qu’elles doivent « réduire leur appétit sexuel » car les hommes égyptiens sont « faibles. »

Un parlementaire égyptien soutient la mutilation sexuelle des femmes dans son pays pour « réduire leur appétit sexuel » explique-t-il au site d’informations locales Egyptian Streets. Selon Elhamy Agina, l’Egypte « a une population d’hommes qui souffrent de faiblesse sexuelle, une évidence puisque le pays est l’un des plus gros consommateurs mondial de stimulants sexuels » clame-t-il. « Si nous empêchons la mutilation sexuelle des femmes, nous aurons besoins d’hommes forts et nous n’avons pas de tels hommes. »

Une argumentation à l’emporte-pièce qui a fait évidemment bondir les ONG alors que la pratique est officiellement interdite depuis 2008, mais toujours pratiquée dans le pays. D’autant plus que l’homme n’en n’est pas à sa première provocation. En juin dernier, il avait réclamé aux femmes parlementaires de s’habiller « plus sobrement. »

Lu sur le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !