Égypte : Être athée pourrait bientôt devenir un crime | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Égypte : Être athée pourrait bientôt devenir un crime
©Reuters

Quelle tolérance ?

Égypte : Être athée pourrait bientôt devenir un crime

Si le projet de loi est adopté, les contrevenants risqueraient la prison.

En Égypte, ne pas croire pourrait bientôt être assimilé à un crime et valoir de la prison aux athées. Un projet de loi est actuellement en discussion et permettrait d'ailleurs de surveiller davantage les réseaux sociaux, raconte Le Monde. "En réalité, les dirigeants ne s’inquiètent pas vraiment d’une montée de l’athéisme au sein de la population. Ils cherchent surtout à se créer une légitimité en satisfaisant les penchants conservateurs de la majorité" explique au journal Mohammed Zaree, directeur du bureau égyptien de l’Institut du Caire pour les études sur les droits humains.

Il n'empêche : si la Constitution accorde la liberté de croyance à tous les citoyens, le délit de blasphème permet déjà de sanctionner les non-croyants. En témoigne, cette femme qui a perdu la garde de ses enfants en raison de son athéisme. Une pratique en décalage avec le discours tolérant prôné par le président Sissi, notamment à l'étranger.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !