Éducation nationale : 4 341 enseignants supplémentaires à la rentrée 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Éducation nationale : 4 341 enseignants supplémentaires à la rentrée 2014
©

Embauche

Éducation nationale : 4 341 enseignants supplémentaires à la rentrée 2014

Leur recrutement doit permettre d'absorber la hausse du nombre d'élèves (+68 000 environ) et de mettre en place de nouveaux dispositifs pour les élèves défavorisés.

Selon une annonce du ministère de l’Éducation nationale, 4 341 postes équivalent temps plein d'enseignement vont être créés dans le primaire et le secondaire publics dès la rentrée 2014. Le but de l'opération est d'absorber la hausse démographique et permettre la mise en place des dispositifs pour les élèves défavorisés.

Dans le détail, 2 355 postes seront créés dans les écoles maternelles et élémentaires, tandis que le premier degré accueillera environ 38 000 élèves supplémentaires. "Ces nouveaux enseignants servir à la mise en place des dispositifs de la priorité au premier degré comme le "plus de maîtres que de classes", des postes Rased (Réseau d'aide aux élèves en difficulté) et les premières mesures sur l'éducation prioritaire que le ministre va annoncer en janvier", a précisé le ministère. Selon l’Éducation nationale, aucune académie ne perdra de moyens. "Si certaines académies socialement fragiles devraient accueillir moins d'élèves, les moyens dégagés par la baisse démographique permettront de redéployer des dispositifs pédagogiques", est-il précisé.

Le second degré bénéficiera, lui, de 1 986 enseignants supplémentaires pour 30 000 élèves de plus. Leur mise en poste permettra le développement des futures mesures sur l'éducation prioritaire, et pour les professeurs formateurs académiques du second degré, nouveau métier dont la création a été annoncée la semaine dernière. L’Éducation nationale prévoit une amélioration ou une stabilité du nombre d'enseignants pour toutes les académies à l'exception des quatre qui sont concernées par une baisse démographique.

Ont été enfin prévus, 259 emplois de vie scolaire, 10 médecins, 40 infirmiers et 50 assistants sociaux.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !