Ecotaxe : Jean-Marc Ayrault recevra ce mardi les élus bretons | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le Premier ministre va réunir les élus bretons, le préfet et les ministres concernés au sujet de l'écotaxe.
Le Premier ministre va réunir les élus bretons, le préfet et les ministres concernés au sujet de l'écotaxe.
©Reuters

Table ronde

Ecotaxe : Jean-Marc Ayrault recevra ce mardi les élus bretons

Les élus UMP bretons boycotteront la réunion, a annoncé le député des Côtes-d'Armor Marc Le Fur.

Rendez-vous est pris mardi à 10 heures. Jean-Marc Ayrault va réunir les élus bretons, le préfet et les ministres concernés (Stéphane Le Foll à l'Agriculture, Frédéric Cuvillier aux Transports et Guillaume Garot à l'Agroalimentaire) au sujet de l'écotaxe, rapporte Le Figaro. Lundi matin, le Premier ministre a reçu des propositions d'aménagement de cette taxe vivement contestée en Bretagne. 

"Députés, sénateurs et députés européens UMP vont boycotter la réunion de mardi", a pour sa part annoncé lundi soir le député UMP des Côtes-d'Armor Marc Le Fur. "On n'en est plus au détail : soit on retire l'écotaxe, soit on ne la retire pas", a-t-il lancé. Le gouvernement "ne peut pas revenir un arrière" car défaire le contrat avec la société chargée de sa collecte aurait un coût trop important, a expliqué le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, lundi en fin de journée, sur iTélé.

Décidée en 2009 par la précédente majorité et reportée à plusieurs reprise, l'écotaxe est censée entrer en vigueur le 1er janvier 2014. Elle doit être payée pour tous les camions français ou étrangers de plus de 3,5 tonnes, roulant sur certaines routes (hors autoroutes payantes). Rapportant plus d'un milliard d'euros par an, elle vise à inciter les entreprises de transport de marchandises à utiliser des modèles moins polluants.

De violentes manifestations ont éclaté samedi contre le portique écotaxe de Pont-de-Buis, dans le Finistère. Malgré un blessé grave - un manifestant a eu la main arrachée dans des heurts avec les forces de l'ordre - les agriculteurs bretons ont promis d'autres actions jusqu'au retrait de cette taxe, rappelle BFM TV.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !