Économie : l'Insee relève son estimation de croissance au premier trimestre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Économie : l'Insee relève son estimation de croissance au premier trimestre
©

Bonne nouvelle

Économie : l'Insee relève son estimation de croissance au premier trimestre

D'après l’institut statistique, l'investissement des ménages a connu une hausse de 1% au premier trimestre, et celui des entreprises a bondi de 1,9%.

Ce vendredi, dans sa troisième et dernière estimation du produit intérieur brut (PIB), l'Insee a de nouveau révisé à la hausse son estimation de croissance pour le premier trimestre. De 0,1 point, le chiffre est passé +0,5%. L'institut, qui anticipait à l'origine une croissance de 0,3% sur les trois premiers mois de l'année, avait déjà relevé de 0,1 point fin mai sa prévision, à 0,4%, en conséquence d'un investissement plus dynamique que prévu.

D'après l’institut statistique, l'investissement des ménages a connu une hausse de 1% au premier trimestre, et celui des entreprises a bondi de 1,9%. Ce dernier a été favorisé par l'arrivée à échéance en avril du dispositif de suramortissement fiscal des investissements productifs. Ce mécanisme de déduction fiscale sur ces investissements a poussé les entreprises à en profiter massivement avant son expiration.

Par ailleurs, la hausse pourrait se poursuivre : "le climat des affaires est au plus haut depuis six ans, tandis que le moral des ménages flirte depuis le début du printemps à des niveaux inconnus depuis 10 ans" rapporte le journal Les Echos.

Selon l’Insee, sur l'ensemble de 2017, la croissance devrait atteindre 1,6%, un niveau "inédit" depuis 2011. Cette prévision est cependant plus optimiste que celle de la Banque de France, du FMI et de la Commission européenne, qui s’accordent plutôt sur une hausse du PIB de 1,4%.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !